Guide officiel Naval Action – Le monde

Les commandes du navire sont simplifiées dans l’OW (Open World). Pour le diriger, utilisez les 4 raccourcis principaux Left, Right, Sails Up, Sails Down. L’accès au port se fait le long des docks, mais parfois il peut être difficile. Au dessus de chaque port vous avez sa faction et sa profondeur (shallow/deep). Les ports ennemis apparaissent en rouge, ils sont défendus par des fortifications. A partir de la frégate Cerberus, vous ne pouvez plus accéder aux ports en eau peu profonde (shallow).

Comme en bataille, votre navire est dépendant de sa direction par rapport au vent (face au vent il n’avance plus). La direction du vent tourne constamment en sens anti-horaire. La force du vent est constante. Votre position n’est pas directement indiquée sur la carte, mais vous pouvez vous aider des coordonnées pour la déterminer. Les PNJs (personnages non joueurs) n’attaquent pas les joueurs.

Carte

La commande par défaut est ‘M’. Son utilisation fréquente est indispensable pour les nouveaux joueurs comme pour les vétérans, car elle comprend des informations cruciales mais aussi des outils de commerce et de conquête. Si vous zoomez suffisamment à la molette de la souris, une grille de coordonnées (longitude et latitude réelles) apparaît. La position de votre navire est indiquée en haut à gauche (ici à Fort-Royal, 60.95° de longitude Ouest, 17.27° de latitude Nord).

  • Longitude: coordonnée sur l’axe horizontal (x), comprise entre 92°O et 60°O de gauche à droite (la longitude de 0° passe par Caen en France)
  • Latitude: coordonnée sur l’axe vertical (y), comprise entre 4°N et 40°N de bas en haut (la latitude de 0° est située à l’équateur)

Le monde étant vaste, il vous arrivera de vous perdre. La lecture des coordonnées vous permet alors de regagner la taverne la plus proche sans soucis.

Infos du port

Lorsque vous placez votre curseur sur un port, des informations apparaissent. Le monde est subdivisé en régions et en comtés (« county »). Les arcs de cercle forment la zone de conquête de ce comté. Pour conquérir un comté, il faut générer de l’hostilité dans cette zone puis gagner la bataille de port dans la capitale de ce comté (« regional capital »).

  • Profondeur de la rade (en haut à droite, indiquée seulement pour les port en eaux peu profondes, « SHALLOW WATER »)
  • Nation – indique la possession du port. Les Free towns (« villes libres ») sont accessibles à tous les joueurs. Vous pouvez aussi accéder aux ports des factions alliées.
  • Region – il y a 15 régions au total. Elles apportent des bonus à la construction navale.
  • County – il y en a 75. Ils apportent des bonus particuliers à la construction navale, et sont l’unité territoriale de base de la conquête.
  • Regional bonuses – indique le type de bonus dans ce comté.
  • Last visit – la dernière fois que vous avez visité ce port
  • Port battle type – il y a 3 types de batailles de port:
  • Shallow’ pour les capitales régionales en eaux peu profondes, limitées aux navires à faible tirant d’eau (Lynx au Mercury)
  • 4th rate’ pour certaines capitales régionales en eaux profondes, limitées aux vaisseaux de 4ème rang (Cerberus à l’Agamemnon)
  • Lineship’ pour certaines capitales régionales en eaux profondes, sans limite supérieure de type de navire (Cerberus et plus)

Légende

La date et l’heure, la position de votre navire, le code couleur de la possession des ports.

Admiralty PvP event (Evènement d’amirauté PvP)

Ces évènements se déclenchent toutes les quelques heures. Actuellement, il y a 2 lieux uniquement:

  • le sud des Bahamas pour les navires à faible tirant d’eau (« Shallow waters »)
  • le passage entre Cuba et Hispaniola pour tous les navires (« Deep waters »)

Des récompenses sont offertes aux 10 meilleurs joueurs du classement. Le lieu exact est indiqué lorsque l’évènement est actif:

Port and county search

Entrez le nom du port ou du comté, puis cliquez dans les petites cibles à gauche pour localiser les ports.

Conquest information, Trader tool

Ces outils sont expliqués dans les sections Conquête et Artisanat.

Leave a comment