CSNF Diplomatie Organisation Mythes et réalité

Kagemusha nous fait un très beau résumé du fonctionnement de la CSNF particulièrement destiné à ceux qui ne comprennent ou pas ne connaissent pas son fonctionnement. Bonne lecture à tous

Naval Action, par son fonctionnement actuel est une confrontation de Nations. Le CSNF tente de faire des guildes françaises une Nation. Ce n’est donc pas la dictature de l’EDR (dont je ne fais pas parti) mais l’outil indispensable de communication entre les guildes FR pour se trouver, se structurer et potentiellement s’engueuler le plus démocratiquement possible bien sûr.
Je ne développe pas l’intérêt majeur d’être uni pour être fort, normalement ce fait est incontestable sur ce jeu.

Comment ça fonctionne ?

LES SESSIONS :

TOUTES GUILDES se déclarant ici peuvent  ensuite envoyer 1 diplomate au CSNF

01

voici les participants d’une session de 3 heures…

 

Les diplomates remontent l’avis de leurs joueurs sur diverses situations et défendent leur bout de gras en argumentant. TOUT LE MONDE est entendus, les décisions sont TOUTES PRISES PAR CONSENSUS, croire qu’il s’agit de l’avis d’un dictateur énervé est une connerie sans nom (pour l’instant)!

Le but est d’éviter à tout prix que la Nation France agisse sous l’impulsion nerveuse de quelques joueurs qui, eux, jouent les dictateurs en imposant leurs idées et entrainent une situation qui engage tous les joueurs sans concertation préalable. Chaque diplomate dispose d’un accès aux forums CSNF invisibles par soucis de confidentialité face aux autres nations et se retrouve en réunion sur le TS adresse : 37.187.104.237

Durant ces sessions hebdomadaires en règle générale, quotidienne en temps de guerre, la diplomatie prend une place particulière. C’est d’elle que découle les situations de guerre et les alliances que nous sommes capables ou non de lier pour défendre nos intérêts.

LA DIPLOMATIE

Sujet sensible…c’est un jeu dans le jeu, tout comme le CSNF d’ailleurs. Nos adversaires y jouent également. Des joueurs prennent de leur temps pour discuter (toujours) pour [b]SAVOIR, RENSEIGNER [/b]pour nous permettre de  prendre au CSNF les meilleures décisions car un conflit engage vos ports, votre commerce et vos navires que vous soyez ou non « guildé » .

Voici la liste des diplomates FR qui discutent avec les autres nations :

Hermion : Espagne
Kierrip :  Suède Hollande
Dugauy Trouin : GB
Eric : Danois + coordination des diplomates
Pingouin : GB
Pandora : US

TOUTES LES ACTIONS DE GUERRE DE LA FRANCE FONT L’OBJET DE DISCUSSIONS, DE CONCERTATION DE TOUTES LES GUILDES CSNF avec la participation de GUILDES INDEPENDANTES donc ce qui en sort c’est la décision de la MAJORITE. Bien malin est celui qui peut deviner ce que fera une Nation pour une autre, tout au possible. La France, pour l’instant, base sa Diplomatie sur les faits. Ce courant s’oppose au conseil à ceux qui souhaitent une diplomatie moins émotive et plus basée sur le long terme…quoiqu’il en soit c’est encore un jeu dans le jeu

Alors c’est sûr, ce sera toujours plus facile de critiquer une décision que de la prendre En attendant si le système est imparfait c’est qu’il est bien humain et que pour l’instant aucune autre forme d’organisation n’est capable de concentrer les forces nécessaires pour conduire des flottes de guerres.

LA GUERRE

Grâce à l’ensemble du travail certes imparfait mais actif, aux outils principaux du forum, TS et chat FR du jeu, la France peut concentrer les navires du premier au troisième rang pour les prises et reprises de ports et plusieurs flottes pour des actions qui engagent tous les types de navires. Alors faite pas la fine bouche, quitte à couler autant balancer le maximum de boulets sur l’ennemi  :44455: VENEZ !!

Afin de ne pas perdre de temps et de pouvoir traiter la guerre en 15 min max un conseil de guerre à vue le jour. Ce sont les personnes motivées, volontaires et reconnues pour leur expérience qui « organisent » la guerre avec les cibles. La CSNF Diplomatique choisie l’ennemi et éventuellement les jours de rassemblent. Le conseil de guerre choisit où frapper et comment. Des amiraux peuvent être adjoints au conseil de guerre pour l’organisation des soirées.

Voilà pour la théorie en pratique ça donne ça.

03

02

Présent sur le TS contre les anglais soirée de bataille

 

 

Combat de port contre la flotte GB

Combat de port contre la flotte GB

 

Là aussi on peut critiquer, mais peu de personne ont l’expérience et le mental pour assumer les conséquences glorieuses au mieux, piteuses dans la défaite au pire. La guerre n’est pas qu’un rapport de force, c’est un rapport de volonté. Les tensions générées par ce jeu sont bien réelles et curieusement les réflexes sont là, dans la victoire c’est l’euphorie, dans la défaite on recherche très vite des responsables…

On peut aussi rechercher des solutions ensemble, rester solidaires et motivés, c’est ce que veut faire le CSNF et ceux qui s’y engagent. Car avant tout c’est une affaire d’implication, de temps et de volonté de travailler (et le mot n’est pas un hasard) pour la Nation FRANCE avant soit, avant sa guilde car sans organisation de Nation ce jeu n’a plus toute la richesse qu’il peut offrir.

Pour en discuter direction notre forum

Leave a comment