[Open World] Le craft dans Navalaction

C’est aujourd’hui un jour à marquer d’une pierre blanche puisque l’Open World qui était nébuleux à désormais un sens.
En effet, l’admin de Gamelab partage avec nous le principe du craft dans le jeu. Ce dernier ne sera pas présent sur la version prototype du jeu (version lancée en early acces sur Steam) mais nous donne une idée d’où les développeurs veulent aller.

Le craft se décompose en 2 types distincts de ressources:

Ressources permanentes et courantes
– Les biens
– Les immigrants et travailleurs
– Les lettres et correspondances
– Le ravitaillement

Ces ressources sont disponibles dans tous les ports

Les ressources peu courantes et éphémères
– Les métaux (différents types et qualités)
– Les bois (différents types et qualités)
– Les terrains cultivables (différents types et qualités)
– Les artefacts historiques
– D’autres ressources

A la différences des ressources courantes, les ressources éphémères vont spawner sur la map de façon plus ou moins aléatoire et ce plus ou moins prêt des ports. Ces ressources doivent être « extraites » de leur gisement et une fois extraites; leur gisement s’éteint et la ressource respawn de façon aléatoire sur la map (comme un caillou sur Rust par exemple). Les points de spawn bien qu’aléatoires seront tout de même assujettis à la taille des ports. La taille des ports variera selon le volume de ressource qui y est transporté. Plus on fera de commerce avec un port, plus ce dernier va croitre et plus il aura de points de spawn disponibles dans ses environs.
Chaque spawn sera unique, la qualité des gisement déterminera la quantité de ressource que l’on pourra y acquérir. D’autre part la qualité des ressources déterminera la qualité du navire crafté.
Les ressources peuvent aussi être collectées en coulant ou capturant des navires ennemis. Enfin elles peuvent être transportées dans les capitales des nations pour être transportées en Europe ou transformées en navires. Dans un premier temps seuls les navires et canons seront craftables.

L’exploration

Nous étions nombreux à nous demander où les developpeurs voulaient en venir avec l’exploration dans le jeu. Cette dernière est en fait le seul moyen de faire apparaitre sur la map les ressources extractibles. Dans  la mesure où les spawn sont aléatoires, il faudra en effet partir à la recherche des spawn de façon constante pour récolter les ressources ou partir à la recherche des bateaux partis à la recherche pour chercher (ouf) à les couler!

Ce que l’on peut en tirer comme info sur le gampeplay

Le craft de Navalaction se rapproche du craft des Open World courant tels que celui de Rust. Les joueurs seront amenés à chercher des ressources sur la map, à les collecter et à les ramener à bon port. Pendant ce temps de collecte et de transport, ils pourront être attaqués par d’autres joueurs qui chercheront à leur voler leurs ressources. Ainsi, des escortes devront voir le jour afin de protéger les navires d’extraction alors que les explorateurs en petits navires indiqueront à leurs alliés où aller pour collecter telle ou telle ressource.

D’autre part, les guildes auront intérêt à se choisir un port principal pour tenter d’en augmenter la taille par le volume de ressources qui y transiteront. Plus le volume sera grand, plus la ville sera grande et plus elle sera susceptible d’accueillir des points de spawn à proximité. Certaines guildes s’allieront pour augmenter la taille et la puissance d’un port et d’autres pour en capturer un déjà grossit par des clans ennemis.

2 Comments

  1. terence44 27 March 2015
    Répondre

    Franchement, très prometteur !

    • LionCerf 29 March 2015
      Répondre

      Sympa les nouvelles (transport escorte etc… (pirate non) corsaire OUI

Leave a comment