Guide officiel – Utilisation des vergues

Utilité

Lorsque vous commandez un navire à voiles carrées, l’utilisation des vergues devient particulièrement intéressante, car elle permet d’aider le gouvernail à faire tourner le navire. Sur les vaisseaux (deux ponts et trois ponts), elle est quasiment nécessaire pour faire tourner le navire en passant face au vent. Il faut savoir que le gouvernail devient moins efficace à mesure que la vitesse du navire diminue (même si dans le jeu, il reste assez efficace).

Principe

  • Une voile fonctionne comme un déflecteur. La force créée par le vent sur la voile (donc sur le navire) est perpendiculaire à la voile, quelle que soit la direction du vent.
  • En mode auto skipper (mode par défaut, raccourci “Autoskipper” pour le réactiver) les 2 groupes de voiles carrées sont parallèles les unes aux autres, la voilure est équilibrée – il n’y a pas plus de pression latérale à l’avant qu’à l’arrière du navire.

L’utilisation des vergues consiste à déséquilibrer la voilure pour créer plus de pression latérale à l’avant ou à l’arrière, et donc faire tourner le navire

Le virement vent devant

Il existe deux types de virement:

  • Le virement vent arrière (appelé aussi empannage), lorsque le navire passe vent arrière
  • Le virement vent devant (ou virement), lorsque le navire passe face au vent

Lorsqu’on vire vent devant, la vitesse du navire diminue car les voiles génèrent moins de force vers l’avant. L’efficacité du gouvernail diminue, et si le navire n’avait pas assez de vitesse avant le début de la manœuvre, il risque de ne pas virer du tout. L’utilisation des vergues permet de faire virer le navire facilement et plus rapidement.

 

La manœuvre s’exécute aisément, même sans avoir bien saisi le principe:

  1. Essayer de gagner autant de vitesse que la situation le permet (parfois peu) à environ 90-60° de l’origine du vent, et commencer à tourner avec le gouvernail (double appui pour le maintenir)
  2. Lorsque le navire arrive à environ 60-45° (les vergues sont alors orientées au maximum par l’auto skipper), faire pivoter les vergues arrière au maximum de l’autre côté en utilisant un des raccourcis “Rear Mast to Left” / “Rear Mast to Right »
  3. Laisser le navire virer en passant face au vent
  4. Lorsqu’il arrive à environ 45-60° de l’autre côté, ré-enclencher le skipper automatique (raccourci “Autoskipper”) – les vergues avant se réorientent alors automatiquement

Si vous virez lentement, le navire peut passer en marche arrière. Il faut alors penser à inverser le gouvernail (même si le jeu permet une marge d’erreur). Une fois que vous maîtrisez cette manœuvre de virement (assez simple), vous pouvez commencer à tenter d’utiliser les vergues dans d’autres situations.

La giration

Le principe d’augmenter la pression latérale peut être appliqué quelle que soit la direction du navire par rapport au vent. Utiliser les vergues revient alors à perdre de la vitesse pour gagner de la giration. Voilà une petite animation qui montre l’orientation optimale des vergues pour faire tourner le navire en sens anti-horaire. On y voit au passage le maniement des vergues pour un virement vent devant (décrit en détail ci-dessus), lorsque le navire passe face au vent, entre les caps 135 et 45:

 

 

 

La marche arrière

Si vous laissez le navire face au vent, vous pouvez mettre les deux groupes de vergues perpendiculaires au navire, ce qui le fait reculer à 3 ou 4 nœuds. Si vous orientez un groupe de vergues sur le côté, le navire tourne. Vous pouvez faire des créneaux.

Diminuer la gîte ou la vitesse

Les vergues sont aussi utiles pour diminuer la gîte (en les mettant perpendiculaires au vent), ou pour ralentir plus facilement qu’en réduisant la toile (un peu comme débrayer plutôt que de couper le moteur). En ré-enclenchant l’auto skipper, l’accélération est aussi meilleure. Sur les navires à voiles longitudinales (cotres et goélettes), actuellement les vergues servent seulement à diminuer la vitesse.

Leave a comment